Triathlon Argeles – 05 juin 2016

IMG_0565Les couleurs du TTM ont aussi brillé ce weekend dans un superbe triathlon de la région, celui d’Argelès organisé par le Triathlon Catalan.

La nage se fait bien sûr en mer, depuis la plage de « gravillons » de la station balnéaire. Le vélo nous amène au pied de la tour Madeloc (+500) par les balcons du massif des Albères qui surplombent Collioure et Banyuls. La càp reste en bord de mer, à l’abri des palmiers.
Il favorise donc les nageurs à l’aise en mer et les cyclistes qui aiment le D+ (ainsi que les funambules du D-).
Le samedi se déroulait le S: 1 boucle de nat, 1 montée à Madeloc (ou presque, +350), 1 A/R de càp, 180 triathlètes dont 3 TTMistes,
A la sortie de l’eau, Paul Farre (non licencié, ex-Sud Tri Perf), sort déjà premier. On ne le verra plus qu’en sens inverse…
Corentin est déjà bien placé (10), Pascal et David sont plus loin (aux alentours de la 60ème). Les petites routes de l’arrière pays font mal aux jambes… et à la chambre à air du malheureux Pascal qui doit s’arrêter. Corentin  et David remontent à la faveur d’un vélo solide (12 et 15émes temps). Sorti de T2 7ème, Corentin envoie sa grosse foulée pour claquer le meilleur temps CAP (17′ 41 ») et monter sur la boîte! David finit 26ème, Pascal aura sa revanche sur un prochain Tri!
Dimanche matin, le soleil est au rendez-vous pour lancer l’épreuve reine, le M: 2 boucles de nat, sortie à l’australienne, montée de la Madeloc par les deux côtés (env. 1000 D+), 2 A/R de càp, 110 partants, 3 TTMistes + un reporter du TTM (à deux roues).
Départ surprise pour Pich en pleine interview qui a retrouvé son tendon d’achille. Il se retrouve derrière le paquet. Comme si cela n’était pas suffisant, il ira aussi faire quelques hectomètres supplémentaires. Mais à la sortie de l’eau, il est 33ème, tout proche d’Alex (23), Jacques n’est pas loin, dans le paquet. Le reporter prend de l’avance pour couvrir le live… et est pris pour la tête de course. Il a droit à voiture ouvreuse avec sono, motard et encouragements. La duperie ne dure pas longtemps, la première féminime (Julie Nivoix, Val de Gray) l’avale sur les premières rampes.
Les vrais sportifs, eux, gèrent pour ne pas exploser en vol sur les % et sous les °C des Albères…contrairement au reporter. Les places se maintiennent peu ou prou. Le premier A/R de càp est bien avalé, le deuxième fait mal mais Alex sort lui aussi un très gros chrono (2ème) ainsi que Pich malgré leurs semaines d’entraînement perturbées. Ils remontent et terminent 12 et 27. Jacques, de son côté, maintient le rythme (80).
Montpellier truste le podium.
IMG_0568
David.

Laisser un commentaire