Equipe Elite Féminine

Généreuses dans l’effort, généreuses dans la vie… Les filles du Triathlon Toulouse Métropole se lancent un nouveau défi : offrir un spectacle personnalisé à 10 enfants hospitalisés !

filles-nez-rouges2

Cliquez sur ce lien et remplissez la tirelire… 

EN ROUTE POUR LA D1…

La Pink-Team s’offre l’accession au Grand Prix de 1ère Division, championnat par équipe le plus relevé au monde.

En 2017, nos filles défieront les meilleures triathlètes de la planète. Que du bonheur !…

Happy, happy, happy…

 

PRÉSENTATION DE L’ÉQUIPE.

Présentation vidéo de l’équipe Élite Féminine 2016 :

Manager : Didier MARMORAT 

Coach : Franck MARIONNEAU

Composition de l’équipe en 2017 :

  • Marion MARMORAT (Capitaine) – FRANCE
  • Flora BICSAK – HONGRIE
  • Julie ESTIVALET – FRANCE
  • Pauline LARROZE-LAUGA – FRANCE
  • Mylène MARIONNEAU – FRANCE
  • Audrey MONCHECOURT – FRANCE
  • Romane PASCAL – FRANCE
  • Marion RIALLAND – FRANCE
  • Lucia SALAFRANCA LE TOULOUZAN – ESPAGNE
  • Julie STEPHAN – FRANCE

Féminines U23* en 2017 : 

  • Camille LARROZE-LAUGA
  • Marguerite PETIT-TALAMON

*L’appellation U23 désigne les Espoirs de moins de 23 ans. Elle concerne les licenciés Juniors et Seniors âgés de 18 à 23 ans sur certaines épreuves ainsi que les cadettes sur le championnat de France des clubs. Lors de chaque étape de D1 ou D2, le club peut inscrire un ou deux U23 en plus des 5 équipiers. Ils ne rapportent pas de points à leur club mais participent à la course avec les élites pour s’aguerrir.

BILAN DE LA SAISON 2016

img_1276

Après une saison 2015 exceptionnelle avec pour point d’orgue une 3e place en finale de D3 synonyme d’accession en D2, les filles du Triathlon Toulouse Métropole devaient, cette année, relever un nouveau défi : le maintien à ce niveau élite.

 

La tâche était ardue puisqu’aucun club féminin de Midi-Pyrénées n’avait jusqu’alors réussi cette prouesse : Tri12 Rodez n’ayant pu se maintenir en 2010.

Pour rappel, le Championnat de France des Clubs de Division 2 de Triathlon regroupe 16 clubs (14 cette année) et se déroule sur 4 étapes. Lors de chaque course, l’équipe est constituée de 5 triathlètes et les 3 mieux classées rapportent des points au club. A la fin de la saison les 3 premiers accèdent à la D1 et les 3 derniers descendent en D3.

La marche s’avérait d’autant plus haute pour le TTM que le groupe dans son ensemble (encadrement et athlètes) découvrait la D2.

Même les deux recrues étrangères, les juniors Inès Santiago Moron (Espagne) et Flora Bicsak (Hongrie), habituées des compétitions internationales, débutaient sur ce type d’épreuve.

Malgré cela, afin de ne pas trop regarder dans les rétroviseurs pour savoir où se trouvaient les éventuels relégables, le groupe avait décidé de se fixer un objectif plus ambitieux encore : la 10e place !

Dès la 1ère étape, à La Rochelle (17), le 11 juin 2016, le TTM se mêlait à la bagarre et prenait la 7e place à 1 petit point du club de Rouen (5e) et avec le même score que Bordeaux(6e)[1]. Cerise sur le gâteau, au niveau individuel, Inès Santiago remportait une indiscutable victoire et contribuait grandement à ce classement.

La semaine suivante, à Valence (26), le groupe privé de ses renforts étrangers et malgré des circonstances de course peu favorables, tirait très bien son épingle du jeu en terminant 9e et en confirmant sa 7e place au classement général.

Lors de la 3e étape, le 14 juillet 2016 à Gray (70), Flora Bicsak, pour sa première apparition dans le groupe, prenait une magnifique 2e place et l’équipe réduite à 4 en raison du forfait de la capitaine Marion Marmorat (victime d’une leptospirose) confirmait son énorme potentiel en prenant la 6e place. Pourtant, malgré cette belle performance, le TTM était dépassé au classement général par Montluçon (4e de l’étape).

Le 24 juillet 2016, Angers (49) accueillait l’ultime étape, la finale de D2, et à cette occasion les résultats étaient affectés d’un coefficient 1,5. Les filles du TTM voulaient donc profiter de cette particularité et se montraient particulièrement motivées pour reprendre la 7e place au club de l’Allier. D’ailleurs, ces « guerrières », toujours prêtes pour de nouveaux challenges, n’excluaient pas de grappiller une ou deux places supplémentaires au classement final.

Pour sa seconde course avec le Triathlon Toulouse Métropole, Ines Santiago réussissait un magnifique doublé en s’imposant avec une grande facilité. Dans la foulée, Mylène Marionneau arrachait une splendide 7e place et Julie Estivalet classait l’équipe en terminant 21e.

Le TTM prenait une exceptionnelle deuxième place à égalité de points avec les lauréates du jour : Versailles1 !. Le club précédait ainsi les futurs promus : Lyon, Dijon et Dieppe.

dsc_0698                                              Les filles sur la 2e marche du podium à Angers

La saison se terminait donc en apothéose avec, en bonus, une inespérée 5e place au classement final, devant d’autres promus ambitieux (Rouen et Bordeaux) et des candidats affichés à la montée (Montluçon et Saint-Etienne).

Par la suite, le groupe filles confirmait son nouveau statut en prenant une très belle 12e place à la Coupe de France des Clubs de Triathlon, en octobre 2016, à La Roche Sur Yon (85). Le TTM devançait, à l’occasion, 6 clubs de D1 !

Durant la saison, pas moins de onze filles ont contribué à ces résultats remarquables : Elodie Barboteau, Flora Bicsak, Julie Estivalet, Pauline Larroze-Lauga, Mylène Marionneau, Marion Marmorat, Audrey Monchecourt, Romane Pascal, Marguerite Petit-Talamon, Ines Santiago et Vickie Schaack, sans oublier Camille Larroze-Lauga qui appartenait au groupe. Aucune équipe de D2 n’a affiché un tel contingent et la volonté de faire découvrir cette compétition au plus grand nombre est un pari pour l’avenir.

En 2017, c’est une « équipe aux dents longues », toujours en quête de perfection, qui nous réservera encore de belles surprises …
[1] En cas d’égalité, c’est la place de la 3e triathlète du club qui prime. 

Classement Final

PARTENAIRES EQUIPE ELITE FEMININE

La « Pink Team du TTM » remercie grandement ses partenaires ;

logospiuk     logo-kiwami-black   5782974_300x300

Miamthai         logo      accimo 31

IMG_5703