Petit Mémo de Début de Saison.

Petit mémo de début de saison pour clarifier les choses et avoir la bonne vision de la pratique du triathlon dans notre club, où j’ai le plaisir d’entrainer tout public des débutants aux plus expérimentés en passant par nos dames et les jeunes.

Cette année , notre équipe d’entraineurs s’est étoffé, nous tenons aussi à associer le savoir et l’expérience d’autres adultes du club pour compléter l’encadrement des jeunes et de nos triathlètes en herbe.

Au Triathlon Toulouse Métropole , tout le monde peut faire du sport et surtout à son niveau, qu’on se le dise !!! Après une période de repos pour les anciens, il est temps de penser à l’avenir et d’accueillir nos nouveaux triathlètes avec qui nous allons passer un hiver sportif pour aborder de belles compétitions au printemps.

Nous aborderons  les objectifs individuels, notre stage, les jeunes , la saison du club en D2 nos équipes Hommes et Fémmes. C’est aussi la période pour faire le bilan de la saison passée en essayant d’analyser de façon objective nos erreurs, nos points forts, nos faibles, d’ordre technique, tactique, énergétique, psychologique …voir matériel (vélo, combi ).

Pour info,

1 : Il est très difficile d’ entraîner quelqu’un par Internet, et surtout, d’avoir le bon ressenti de l’athlète vers l’entraîneur.  Si vous vous entrainez à distance ou êtes absent plusieurs semaines, pensez à nous donner quelques news ( emploi du temps surchargé, fatigue, manque d’envie, maladie, blessure …), par mail ou téléphone.

2 : La préparation de novembre à février est la même pour tout le monde, seule la quantité peut diffèrer d’une personne à l’autre, en rapport avec les objectifs à venir. De mars à juin, on affine suivant les objectifs de chacun. De juillet à septembre, on maintient son niveau pour finir en Octobre.   Je préconise des coupures d’entrainement d’une semaine aux fêtes Noël-Jour de l’An et 2 entre juillet et Aout au choix.

3 : Privilégier le qualitatif au quantitatif, pour plusieurs raisons : De part mon expérience personnelle en tant qu’athlète et entraineur d’athlètes, et surtout, ce que j’ai vu avec les autres athlètes privilégiant le volume, rien ne sert d’ en faire trop, mieux vaut bien maîtriser sa technique et connaître ses allures . Cela veut dire que quand on fait la petite séance de trop pour se rassurer, elle est inutile dans le meilleur des cas , entame toujours les réserves pour la suite et peut engendrer des blessures .

4 : Avoir conscience que la réussite sportive tient en 4 points : – La vie sociale ( famille , travail , études, loisirs …) , un Entraînement suivi et progressif , une Récupération adaptée et une Bonne Alimentation.

En conclusion : Je vous préconise de la régularité chaque semaine, au minimum un entrainement dans chaque discipline, voir plus si volontaire, motivé pour compétition ou accro .