Bain de boue en Gascogne

Thierry CORLAY s’est aligné sur le trail de 29 km et nous fait partager ses sensations.
——————————————–
Le trail du bourret et de la colombelle se courra, comme l’édition 2009, sous la pluie et la boue.

Il est 9h, le départ est donné pour les 300 traileurs : 115 sur le 29km et 180 sur le 13km. Nous faisons un tour du champ de course avant de nous diriger vers les premières pentes rendues glissantes par cette pluie.

Les 13 premiers km me semblent très dur, j’ai l’impression de ne pas avoir de jambes, le cardio est à bloc. je laisse partir le groupe d’une dizaine de coureurs qui s’était formé naturellement au fil de la course.

Au ravitaillement du km 13, je commence à retrouver de bonnes sensations, je retrouve une bonne foulée.

Malgré des chaussures qui pèsent à cause du sol très collant, je finis part rejoindre les derniers du groupe qui était formé quelques km avant. Du coup, voila le moral qui revient, je les reprends un à un, je les encourage à suivre, je vois qu’ils sont mal, je lâche tout ce qui me reste, la ligne d’arrivée est à moins de 4km, ça sent bon la douche, j’ai les cuisses en feu, mais c’est trop bon.

Je franchis la ligne d’arrivée à la 30ième place en 2h45mn58. je suis cuit,mais tellement heureux de cette matinée.

Classement complet : Trail d’Auch 2010

Une réflexion au sujet de « Bain de boue en Gascogne »

  1. DELMAS Pascal

    Thierry l’athlète qui ne lache rien avant la ligne !
    C’est aussi une tendance à l’entrainement cette accélération lorsque l’arrivé se dessine.

    C’est sympas de tapper sur l’épaule quand tu doubles mais t’es sur que tu lui casses les pattes au gas !:( et qu’il va pas te suivre. 😉

    Enfin pas beaucoup de commentaire, seriez-vous timides ?
    Moi je fais finir par plus en faire.

    Répondre

Laisser un commentaire